Event en cours !

EVENT • Un mystérieux bal à été organisé, vous êtes invités à participer à : Once more, under the spell !
Actualités sur le forum

• Le staff lance une enquête/bilan auprès des membres pour 2019, vous êtes invités à répondre au petit questionnaire JUSTE ICI, merci beaucoup ♥
Les recherches

◊ Lyanna recherche des pré-liens
Les scénarios




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rising of Twilight est un RPG inspiré de Shadowhunters & The Originals. Rejoignez la famille !
Nous sommes en grand manque de personnages masculins, n'hésitez pas à les privilégier à votre inscription !
Nous manquons d'humains et de Fées Seelies/Unseelies, si jamais cela vous intéresse pour votre personnage !
L'équipe staffienne vous souhaite à tous une bonne année 2019 !

Partagez|
Humain
avatar
Humain

Je suis ici depuis le : 12/12/2018 et j'ai posté : 82 messages. Je remercie : bazzart
⚝ Mes Points RP : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Marché nocturne [Libre]
message posté le Jeu 20 Déc - 23:47


Bon, je sais, je vous avais dit qu’après deux ans de prison j’allais me tenir a carreaux cette fois. Mais… vous savez quoi ? Faut absolument jamais croire ce que je raconte !!! Vous connaissez pas l’adage ? Y’a pas plus menteur qu’un toxico qu’un toxico repenti. Bon, la bonne nouvelle c’est que c’est pas pour de la poudre blanche a me refoutre dans le nez que je suis en train de donner un nouveau coup de canif dans ma soit disant alliance avec la légalité.
Autant dire qu’il ne reste pas grand-chose à taillader, mais bref, non ce qui a motivé ma petite balade nocturne, c’est juste un frigo vide, plein de lettres qui me demandent du fric avec écrit « dernière relance » et le fait que sans Declan, moi je sais pas gérer ses conneries là. Alors que ca soit pour de la lessive, du PQ qui m’arrache pas le derche, pour éviter de le retrouver sans internet et surtout parce que cette putain de vengeance de celui que j’ai aimé comme un père me coute un bras, il fallait bien que je trouve du fric.

Y’a pas un indic qui sait me donner une info sans me demander de la thune et c’est pas mes quelques heures au garage qui me permettent de financer mon enquête ou mes clopes. Enfin, bon, peut importe les justifications avec mon bracelet a la cheville, je joue gros et peux pas me permettre de faire trop de visite de baraques alors il faut rentabiliser. Et pour le coup je pense que c’est jackpot. Je me suis dégoté une de ces vieilles maisons de friqués, le genre avec plein de bibelot qui vont payer l’essence de ma mob et pas de système d’alarme. Finalement, j’adore la nouvelle Orléans.

C’est donc tout de noir vêtu, le bonnet sur la tête et avec des gants cette fois, preuve que j’apprends quand même un peu de mes boulettes, que je suis entré dans cette villa qui est un palais selon ma définition d’une habitation et que je suis en train de faire mon marché silencieusement dans la nuit. Mon géniteur m’a appris a faire ce genre de chose depuis mon plus jeune âges. Aussi, c’est l’eau habitué a la pénombre, le pied aussi léger qu’une plume et avec cette assurance de merde qui me fera tuer un jour que je remplis mon sac a dos de toutes ces petites babioles couteuses qui se refourgues rapidement. Je sais pas qui vit ici, mais c’est mieux qu’un musée !! Je sens que ce soir, je paye ma tournée !

Je me fige en pensant entendre un bruit. A cette heure ci? Dans une baraque de vieux ou les proprio doivent ronfler apres leur tisane à la con depuis 20h? A tous les coups c'est juste les mur qui se souviennent qu'eux aussi sont des croulants, mais comme on est jamais assez prudent, je me laisse glisser, sans un bruit, derrière un espèce de bureau rococo. Mieux vaut prevenir que guerrir parce que, franchement, même si je suis l'as du pipotage, y'a qu'a me voir avec les filles pour comprendre... et pas la peine de me rappeler le nombre de râteaux que j'enchaine, c'est mon histoire, je mens si je veux, bref, je ne pense pas que j'arriverais a trouver un mensonge plausible pour expliquer ma présence ici.

Dites, juste comme ça, si je me fais gauler en plein cambriolage alors que je suis en conditionnelle, vous croyez que ca peu avoir des conséquences?
Revenir en haut Aller en bas
Gourde Humaine !Au propre comme au figuré
avatar
Gourde Humaine !
Au propre comme au figuré

Je suis ici depuis le : 02/01/2019 et j'ai posté : 14 messages. Je remercie : Miyavi - Lyanna
⚝ Mes Points RP : 4

Voir le profil de l'utilisateur

Marché nocturne [Libre]
message posté le Dim 13 Jan - 23:05


Si quelqu'un entre dans une maison en passant par la fenêtre ça signifie que ce quelqu'un a paumé ses clefs, qu'il se prend pour Arno qui aime entrer par une fenêtre et sortir par l'autre, qu'il vient cambrioler la maison ou tout bêtement s'en prendre aux habitants ? Quoiqu'il pourrait aussi être un amant avec un vieux fantasme à la noix ou être venu pour faire de la garde de nuit. En passant par la fenêtre. Oui, non ça doit sûrement être la théorie la plus fumeuse, par contre il pourrait être l'un des idiots d'habitant qui a fait le mur et qui rentre discrètement pour ne pas se faire attraper par son papa ou sa maman hyper strictes et pas marrants du tout, ouais un imbécile heureux qui se prend pour un rebelle en somme. Remarque, qu'est-ce qu'un rebelle exactement si ce n'est une personne qui se fiche des règles ou, plutôt, qui aime les règles uniquement pour avoir le plaisirs de les enfreindre encore et encore ? Ben, rien. Un rebelle c'est ça, donc l'adolescent idiot qui fait le mur et rendre discrètement est forcément un rebelle puisqu'il va outre les règles établie. Simple et efficace, par contre ça lui fait une belle jambe de savoir que la moindre infraction colle une étique de rebelle sur la personne. Tant mieux, avoir une belle jambe ça peut être pratique, ça se vend nettement mieux qu'une vieille jambe toute pourrie, non pas qu'il ai l'intention de vendre sa propre jambe mais c'est toujours bon à savoir. Enfin, peut-être.

Qu'il soit rebelle ou non, le fait est qu'un type est entré dans une maison par la fenêtre et à eut l'amabilité de la laisser ouverte et comme chacun sait que dans une maison il y a forcément des placards et au moins un réfrigérateur ça signifie qu'il y a de la nourriture. Ce n'est pas que Jehan meurt de faim, non vraiment ça ne ferait pas bon genre de mourir de faim, mais il en est pas si loin que ça non plus. Ok, il n'est pas à l'agonie ni à ramper et encore moins à imaginer son voisin de ruelle comme viande à kebab ou d'avoir envie de rôtir la moindre personne qu'il croise, mais il a faim au point d'accepter de manger des épinards, c'est dire à quel point l'apocalypse est proche. Décidé à s'éviter un maximum d'ennuis, parce que les ennuis c'est un peu chiant, il laisse à l'appât auto-proclamer quelques secondes, au moins cent quatre vingt, pour désamorcer tout habitant agaçant, chien aboyeur, alarme alarmée et tout ce qui pourrait l'empêcher de se remplir la panse en toute tranquillité.

Le temps définie enfin écoulé, du moins il le suppose puisqu'il n'a rien pour le prouver, il quitte son mur et prend le même chemin que le premier idiot et se glisse dans la maison et soupire d'aise. Il ne fait pas froid à la nouvelle-orléans, même le soir, mais parfois il a l'impression de mourir de froid comparé à Jacksonville, sauf que c'est possiblement dû au fait qu'il mange beaucoup moins à sa faim depuis qu'il a quitté sa ville natale. Maintenant qu'il y pense, sa mère était pas si nulle que ça en cuisine et son suicide lui a quand même fait perdre ça. Enfin, ce n'est pas comme Juliette ne savait pas cuisiner ou que les cuisiniers des restaurants servaient des plats immangeables non plus. Ravi d'avoir enfin un peu plus chaud, l'affamé prend le temps pour détailler un peu la décoration qui est vachement sombre, classe, mais sombre, ce qui est sûrement dû à l'obscurité de la pièce. Il allumerait bien histoire d'avoir un meilleur aperçut, mais il a carrément mieux à faire comme par exemple, voyons à tout hasard, dénicher la cuisiner et se servir ? Heureusement pour son estomac, il trouve assez rapidement son graal et prend grand soin d'ouvrir absolument tous les placards et le réfrigérateur pour faire son choix, relativement léger d'ailleurs. Alors non, les placards ne sont pas vides et le frigo non plus, mais s'il n'a rien contre les carottes et la salade il avait plutôt tendance à penser que c'était des trucs destinés aux lapins, pas aux humains. Parlant de lapin, faut-il qu'il soit vraiment tombé sur une maison d'herbivores pour n'avoir que des légumes et des trucs qui ne devrait même pas exister - coucou tofu – ou ils ont une chambre froide planquée quelque part ? Ok, la chambre froide semble être l'idée la moins possible au monde, mais on ne sait jamais ! Ha ! Ou alors ils n'ont pas fait les courses encore, voilà, les placards sont supra pleins et le frigo avec, mais ils n'ont pas fait les courses. Pas moyen.

Dépité, Jehan prend des carottes et une salade avant de retourne dans ce qui semble être le salon, ou la salle ou encore la salle à manger, en tout cas dans la pièce au bureau moche et aux fauteuils moches, mais qui semble plutôt confortable. Il laisse tomber son maigre butin sur l'un des fauteuils et penche la tête en quête d'une idée magique pour changer tout ça en festin, « Franchement, le gars il aurait pas préféré dégoter une maison avec un vrai garde manger ? Genre, charcuterie, plats tout beau qui reste juste à réchauffé ou un truc comme ça ? Quel idiot préfère les maisons de lapins ?! » Encore plus que dépité, il se laisse choir sur le sol et hm, ça ne serait pas des jambes derrière le bureau ? Non. Pas moyen, les bureau n'ont pas de jambes et les lapins ont juste des pattes, mais quand même « elle est super grande la maison pour des lapins, ou alors c'est les jambes du maitre-lapin ! Hé ! Maitre-lapin, c'est toi ? » Un imbécile ? Jehan ? Nooon, mais non. Pas toujours. Un jour sur deux seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Humain
avatar
Humain

Je suis ici depuis le : 12/12/2018 et j'ai posté : 82 messages. Je remercie : bazzart
⚝ Mes Points RP : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Marché nocturne [Libre]
message posté le Lun 14 Jan - 18:32



Elric perplexe

@Jehan le Namec


Tapis dans l’ombre je vois une silhouette arriver calmement avec heu… des trucs dégueulasses qui poussent dans la terre et que Sao me force a acheter. Franchement, vous mangeriez un truc qui a trainé au sol vous ? Même moi je sais ça, a force d’entendre les mères dans la rue dire à leurs chiards « Mets pas ca dans ta bouche, ca a été par terre, c’est caca beurk ». C’est juste gerbant ! Sao a vraiment des idées a la con pas que parfois. Bref, la personne qui vient de rentrer dans la piece semble partager les choix douteux de ma colloc question bouffe. Enfin, je crois. Pendant quelques minutes, je m’imagine m’en sortir pas trop mal et que j’ai pas été repaire, et puis, la personne ouvre la bouche et là, je sens que je suis bel et bien grillé ou pas.

Bon ca arrive, après y’a plusieurs moyens de se faire avoir. Le type avec son fusil, la nana paniquée qui chiale parce qu’elle a peur que tu en veuilles plus a son intimité qu’a ses bijoux, celle qui chiale parce qu’elle a bité que tu en veux plus a ses bijoux qu’a son intimité, le chien qui a juste envie de te bouffer un mollet…. Mais j’avoue que cette nuit, on est dans un registre nouveau pour moi. certes, j’ai déjà eu des gens, qui, sur le moment m’ont sembler pas trop paniqués, masile plus souvent ca cache un système de surveillances haut de gamme incluant vigile et canidés pas frequentables.

Pour le coup cette rencontre semble un peu ehu… en fait j’ai pas de mot ? Elle parle seule ou pas ? C’est qui le gars ? Je suis grillé ou je le suis pas ? C’est pas bien clair cette histoire. D’ailleurs, quand j’essaye de me pencher pour jeter un coup d’œil au poète inspiré par les lapins, j’avoue qu’il y a d’autres points d’interrogations qui se posent.
Forcement ma 1ere question est : c’est quoi ça ? Moi qui suis, d’habitude, doué pour déterminer le genre des gens, la je suis juste incapable d’être sur de savoir si c’est un mec ou une meuf. Foutu monde d’androgynes bridées a la con. Y’a bien que les bridé pour nous pondre des machins pareils. C’est le meilleur moyen de se retrouver en face d’un service trois pièces au lieu d’avoir juste une foufoune. Un truc a vous tuer votre sexualité !!

Du coup, je suis mais archi paumé, pire que devant une meuf qui se la joue versatile double langage. J’hésite à juste partir en courant par la fenêtre avec le maigre butin que j’ai eu le temps de chopper ou essayer de comprendre un peu mieux la situation pour essayer de partir « moins léger » dirons-nous. . Etant d’un naturel assez joueur et surtout, ayant cruellement besoin de thune, je finis sur l’option la moins prudente, comme d’hab’ quoi. Ouai je sais je deviens prévisible avec le temps. Et sans quitter mon coin sombre je tente le coup de bluff du jour :

« Je peux savoir ce que vous faites ici ? »


Sur un malentendu la dame, ou pas la dame, prend peur parce qu’elle ou il est pas dans sa maison, se barre et me laisse le champs libre, ou c’est une nana enfin, un mec, un namec donc, de la baraque et j’ai encore le temps de disparaitre par la fenêtre façon yamakazi de Louisiane.




(C) RISING OF TWILIGHT

☽ —————— ☾


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Marché nocturne [Libre]
message posté le


Revenir en haut Aller en bas
Marché nocturne [Libre]
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 4)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (topic libre)
» Baptême de Nuage Noyé et Nuage Nocturne | Libre au Clan
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 2)
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (Groupe 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RISING OF TWILIGHT  :: La Nouvelle-Orléans :: Faubourg Marigny :: Habitations-
Sauter vers: