Les petites rumeurs

La Nouvelle-Orléans est calme ces temps-ci, mais ne serait-ce pas « le calme avant la tempête » ?
Les recherches

◊ Lyanna recherche des pré-liens
◊ Rosalina recherche son créateur et sa famille
◊ Gabrielle recherche sa famille
◊ Laelia recherche des pré-liens
Les scénarios




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est officiellement ouvert, n'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez|
☽ MODÉRATRICE ☾VampireMordu(e)
avatar
☽ MODÉRATRICE ☾
Vampire
Mordu(e)

Je suis ici depuis le : 16/08/2018 et j'ai posté : 45 messages. Je remercie : blabla
⚝ Mes Points RP : 3

Voir le profil de l'utilisateur

La découverte est un plaisir subtil et intéressant. [Libre]
message posté le Jeu 6 Sep - 22:57


La découverte est un plaisir subtil et intéressant.Milieu de la nuit - 7 septembre 2018
La différence d'ambiance entre le Vieux Carré Français et le Faubourg Marigny était à cette heure, flagrante. Tandis que le centre du premier vibrait toujours de cette énergie propre à la fête et à la beuverie, une fois gagné les parties bordantes le Mississippi, le calme régnait sur le faubourg endormis. Le crépuscule était tombée sur la Nouvelle Orléans depuis des heures déjà et les rues à présent éclairées par la seule lumière des lampadaires, voyaient les rares passants les empruntant encore, se hâter de regagner leurs foyers. Au contraire de la silhouette féminine à la chevelure brune que les brises du vent ébouriffaient en tout sens, qui allait ça et là au grès de l'inspiration du moment à la découverte de la ville.

La femme quitta la rue principale qu'elle arpentait, s'engouffrant sur sa gauche dans une rue moins passante, vide et silencieuse. L'écossaise n'avait su résister à la tentation de visiter ce qui serait certainement son foyer pour une vingtaine d'années et à peine ses malles de voyages déposées sur le plancher du salon de son nouvel appartement, elle s'était empressé de ressortir déambuler à travers les rues et ruelles les plus proches de son commerce. Une cloche d'église sonnant quelque part au loin, la fit sursauter. Une heure du matin déjà ? Perdue dans ses rêveries, elle n'avait pas vu le temps s'écouler. Perdu la notion de celui-ci dès l'instant où ses pieds s'étaient mis à battre les pavés, la nature curieuse de Brianna avait pris le dessus sur le reste de la raison.

Brianna franchi la chaussée avant de disparaître à l'intérieur d'une petite ruelle débouchant sur deux autres, plus étroites et peu illuminées. Elle choisit de bifurquer sur sa droite totalement au hasard, poursuivant son chemin sans s'inquiéter un seul instant des ombres dans l'obscurité, brisant la quiétude de cette dernière par ses sifflements enjoués. La ruelle empruntée donnait sur l'une des avenues de la Nouvelle Orléans qu'elle descendit en flânant durant une quinzaine de minutes. Son chemin fut ponctué par de nombreuses haltes par-ci, par-là afin d'observer les vitrines colorées de célèbres enseignes de magasins et de petites boutiques anonymes.

Au fur et à mesure de son cheminement lui parvient aux oreilles une mélodie entraînante aux sonorités de jazz. C'est alors, en étudiant la plaque ornant l'un des bâtiments, qu'elle se rendit compte que celui-ci venait de mener ses pas jusqu'à l'intersection avec Frenchmen Street. Qui d'après le petit guide touristique qu'elle tenait entre ses doigts, lui permettrait de regagner le Vieux Carré Français quitté bien auparavant dans la soirée. La rue encore bien animée, les nombreuses terrasses combles d'étudiants ou de vacanciers l'attirèrent telle une flamme aux yeux d'un papillon. En continuant de flâner dans cette ambiance festive, Brianna repéra une table restée libre et fit le choix de s'y installer, hélant un serveur à la première occasion afin de se faire servir un cocktail auquel elle ne toucherait pas.
Revenir en haut Aller en bas
VAMPIREMordu(e)
avatar
VAMPIRE
Mordu(e)

Je suis ici depuis le : 30/08/2018 et j'ai posté : 10 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 1

Voir le profil de l'utilisateur

La découverte est un plaisir subtil et intéressant. [Libre]
message posté le Sam 8 Sep - 14:17


Jouant avec sa montre à gousset, et vêtu d'un costume qui le quittait presque jamais, Thomas arpentait d'un pas calme, presque nonchalant, les rues de la Nouvelle-Orléans. Nulle expérience ce soir, nulle activité particulière qui nécessitait ses sombres et tragiques dons. Il était simplement là parce qu'il voulait marcher, déambuler, se balader, arpenter et cheminer à travers l'une des plus belles villes du pays. Il ressentait toujours une certaine nostalgie, à errer ainsi ; pas parce qu'il avait grandi dans une métropole, où l'abondance de personnes était normalité, mais bien parce qu'ici, il y avait un esprit français très prononcé. C'était notamment ce qui l'avait attiré ici, la première fois.

Parfaitement détendu, Thomas accordai peu de détails à ce qui l'entourait. Il croisait des jeunes gens, fols amoureux qui partaient en quête d'un coin plus privé pour leurs ébats. Il apercevait des personnes à l'âge flétrisseur, qui n'avaient pour seule et uniquement occupation que celle de respirer un peu d'air frais. Il voyait des hommes et des femmes mortels, normaux, incapable d'appréhender ne serait-ce qu'un instant la vraie nature du dentiste. Ils disaient bonsoir, et il répondait. Ils parlaient, saluaient, courbaient légèrement la tête, signaient de leurs chapeaux, et il répondait. Il était poli.

Mais il n'était pas là pour eux. Il se moquait complètement d'eux. Il était là pour se balader. Pour marcher. Pour déambuler, errer, arpenter, cheminer.

Il consulta sa montre : il était la première heure passée. Il s'immobilisa, et rangea l'objet précieux dans une poche. Il tira une cigarette de son paquet, puis se rendit compte qu'il avait malheureusement oublié du feu.

Par chance, ou par destinée, un jeune homme passait par-là et accepta de lui en offrir.

 « C'est mieux ainsi, merci. »

 « T'inquiète l'ami ! A c't'heure là, c'est normal d'oublier des trucs. Tu me rends mon briquet, par contre, que j'rentre chez moi ? »

Un sourire teinté de moquerie se dessina sur le visage de Thomas.

 « Je ne suis guère votre ami, jeune homme, bien que je vous remercie pour votre aide. Cela dit, vous faîtes bien de vouloir rentrer à l'abri, dans votre domicile. Il ne fait pas bon de rencontrer des inconnus la nuit. Bonne nuit. »

Et s'en allant, le vampire continua de déambuler, avant d'atteindre un coin de la Nouvelle-Orléans qu'il connaissait assez peu. Déjà, l'obscurité étoilée qui s'étendait telle une couverture sur le ciel plongeait les ruelles dans la lugubre lueur orangée des lampadaires. Il n'y avait pas assez pour un mortel, mais lui y voyait parfaitement. Toutefois, il ne parvenait pas à bien reconnaître les rues. Etait-il déjà venu ? Peut-être pas.

Ou peut-être que si, mais il ne s'en souvenait pas. Il n'arrivait pas à retrouver, dans sa vaste et longue mémoire, s'il était déjà venu en ces lieux. Il avisa un petit bar-restaurant pas très loin, qui malgré l'heure fort avancée, était toujours bondé. Parmi les convives, il nota la présence d'une femme, et il sut immédiatement qui elle était. Son ouïe lui permettait d'entendre, d'isoler au milieu des conversations, le doux et reconnaissable tambourin des cœurs en train de battre. Le sien ne battait plus, tel celui d'un vampire.

Parfait. Une soirée intéressante en perspective.

Il s'avança donc, éteignant sa cigarette avant d'arriver. Il indiqua au premier serveur qu'il croisa qu'il souhaitait une consommation alcoolisée, puis il vint s'asseoir à la table occupée par cette autre adepte du sang des mortels.

 « Et moi qui m'attendait à errer toute la nuit sans trouver âme qui vaille le plaisir d'une conversation. Je suis agréablement surpris d'être déçu. Mais peut-être que vous attendiez quelqu'un en particulier ? »

Sa voix, à peine plus qu'un murmure, était toujours marquée par cette étrange, subtile et antique façon de parler. Un registre, un timbre de voix, un souffle issu d'une autre époque, dont Thomas n'avait cherché, ni même désiré, de se séparer.
Revenir en haut Aller en bas
☽ MODÉRATRICE ☾VampireMordu(e)
avatar
☽ MODÉRATRICE ☾
Vampire
Mordu(e)

Je suis ici depuis le : 16/08/2018 et j'ai posté : 45 messages. Je remercie : blabla
⚝ Mes Points RP : 3

Voir le profil de l'utilisateur

La découverte est un plaisir subtil et intéressant. [Libre]
message posté le Mar 11 Sep - 17:03


La découverte est un plaisir subtil et intéressant.Milieu de la nuit - 7 septembre 2018
Un vendredi soir comme tant d'autres à la Nouvelle Orléans. Le brouhaha des conversations étudiantes animait la petite terrasse où l'écossaise avait décidé de s'installer. Les rires ponctuaient régulièrement les piètreries maladroites ainsi que les plaisanteries souvent grivoises de la jeunesse déjà grisée par l'alcool. Immergée dans sa lecture, Brianna manipulait négligemment le sous-bock en carton sur lequel, un verre devrait techniquement reposer. Celui-ci vide trônait à proximité, un fond de mousse y subsistant encore, preuve fugace révélant qu'il venait à peine d'être achevé avant que son consommateur ne quitte les lieux.  

Quelqu'un s'installa sur la chaise en face de la sienne. Brianna n'y prêta pas la moindre attention, n'attendant personne. Une voix masculine l'interpella dans un souffle d'air imperceptible à l'ouïe humaine et malgré l'anglais impeccablement employé, les inflexions trahissaient des origines européennes et une époque à présent révolue.

- Il faut une âme forte et riche en générosité pour résister au découragement qui naît de la déception.

À aucun instant, elle n'avait dénié accorder le moindre regard en direction de l'inconnu. Préférant continuer à feuilleter le petit guide touristique acquis lors de son départ à l'embarcadère de Southampton.

- La solitude est mon unique compagne pour la soirée. Hélas, je crains que la conversation ne soit guère intéressante. Sans doute vous révélerez-vous plus loquace.

Lorsqu'elle eut terminé de parcourir le paragraphe qui l'intéressait, Brianna déposa le guide sur un coin de la table et accorda un franc sourire à son confrère tout en le détaillant discrètement au passage.

- Il ne me semble pas avoir l'heur de vous connaitre. Brianna Mac Lachlan et vous êtes ?
Revenir en haut Aller en bas
☽ MODÉRATRICE ☾VampireMordu(e)
avatar
☽ MODÉRATRICE ☾
Vampire
Mordu(e)

Je suis ici depuis le : 28/08/2018 et j'ai posté : 57 messages. Je remercie : Nobody
⚝ Mes Points RP : 1


Voir le profil de l'utilisateur

La découverte est un plaisir subtil et intéressant. [Libre]
message posté le Jeu 13 Sep - 20:47


IN Brianna & Thomas & Azazel

Je me promène comme la plupart du temps dans ma ville. J'étais amoureux de la Nouvelle-Orléans. C'est bien d'ailleurs la seule chose qui me faisait encore frémir. J'étais le roi ici, toutes les créatures obscures me connaissaient, tout comme les Nephilims. Je détiens l'un des plus grands clans de la Nouvelle-Orléans. Quoi de mieux qu'être puissant et de tenir entre ses mains tant de pouvoir.  La nuit était tombée sur la Louisiane et donc sur la ville. Tout le monde est de sortie. Le centre de la Nouvelle-Orléans n'est jamais calme. Il y a toujours de la musique, des joueurs de Jazz ambulants, des bars qui sont animés. C'est pour cette ambiance que j'ai choisi la Nouvelle-Orléans pour construire ma vie. Quel roi n'aimerait pas posséder une telle ville. Il fait bon vivre ici.

Je me pavane comme à mon habitude accompagné de mon bras droit. Celui qui dirige avec moi mon clan (Je n'en ai pas pour l'instant, donc il n'a pas de nom). Nous décidons d'aller dans un bar pour boire un verre. "J'adore ce bar" avoue-je avec un petit sourire au coin comme je savais si bien les faire. Il est bondé de monde, l'ambiance est toujours au rendez-vous. Et surtout, je connais parfaitement bien le propriétaire tout comme les trois-quarts des personnes présentes. Je rentre petit à petit dans l'établissement pour me diriger vers le comptoir. J'interpelle le serveur, qui arrive de suite en me voyant. "Salut Tom. Sers moi deux whisky glace s'il te plais". Tom sort deux verres, les sers et me les tends. Je me tourne dos au bar et m'accoude au comptoir. "Tu vois ça, c'est ma ville" dis-je fier et en respirant une bonne bouffée d'air.  En scrutant la foule, je vois deux vampires au loin. Une femme et un homme. Elle, elle me dit quelque chose. Mais depuis 7 siècles j'en ai vu des personnes, donc peut-être que je la confonds avec une autre. Lui par contre, je ne le connais pas.

Je m'avance d'un pas déterminé et assez sûr de moi. Pour prendre une chaise et m'asseoir devant eux. Leurs regards se tournent vers moi. "Azazel" dis-je de manière hautaine et sur de moi, en serrant la main au jeune homme, puis après, en embrassant la main de la vampire. Je regarde les deux vampires "Je ne sais pas si on a eu le plaisir de se rencontrer" continue-je. Je me tourne vers la femme : "Même si vous, votre visage me dit quelque chose. On oublie rarement un visage comme le votre" fini-je avec un sourire au coin des lèvres.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



La découverte est un plaisir subtil et intéressant. [Libre]
message posté le


Revenir en haut Aller en bas
La découverte est un plaisir subtil et intéressant. [Libre]
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» Une étrange découverte
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RISING OF TWILIGHT  :: La Nouvelle-Orléans :: Faubourg Marigny :: Frenchmen Street-
Sauter vers: