Intrigue #1

L'événement d'Halloween est lancé, venez participer : HAPPY HALLOWEEN NEW ORLEANS !
Les recherches

◊ Lyanna recherche des pré-liens
◊ Gabrielle recherche sa famille
◊ Laelia recherche des pré-liens
◊ Azazel recherche son bras droit
Les scénarios




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est officiellement ouvert, n'hésitez pas à nous rejoindre !
Le premier évent du forum est là ! Venez vous inscrire Happy Halloween New-Orleans !

Partagez|
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Mer 5 Sep - 10:03


« Eh, il y a quelqu’un pour s’occuper de moi ? Je pisse le sang, là ! »

Pas de réponse.

« Allez, soyez cools ! C’est terrible, comme blessure. Je peux mourir d’un moment à l’autre, en me vidant de mon sang ! »

Toujours pas de réponse. Le couloir des urgences était désespérément vide.

« Eh, infirmier ! Je suis touché, ça se voit pas ? S’il vous plaît, un peu d’aide ! Je vais mourir dans d’atroces souffrances si ça continue ! J’ai été attaqué par des vamp… par des voyous. »

Ne trouvant personne pour venir l’aider, Kyle se leva de son siège, maintenant son bras cassé contre lui. S’il avait été un minimum préparé, il aurait pu éviter ça. Mais il ne l’avait pas été, bien sur. S’il s’y connaissait en magie de soin, il n’aurait pas eu besoin de venir ici. S’il avait eu un laboratoire et de quoi faire de l’alchimie, il aurait pu se soigner lui-même. Mais là, rien, nada, que dalle ! Il était obligé de se coltiner l’hôpital désespérément vide. Alors il alla se prendre un café à la machine.

De retour sur son siège, il patienta encore quelques minutes, jusqu’à ce qu’enfin quelqu’un d’autre ne vienne. Une infirmière.

« Eh ! vous allez me répondre à la fin ? Je suis mortellement blessé, et j’ai besoin qu’on me soigne vite fait bien fait ! Bon sang, on est en 2018 ou on est restés en 1940 ? Doc ! Où vous allez ? Rhaaa… grognasse. »

Pas de réponse, encore une fois.

« Une souris verteuh… qui courait dans l’herbeuh… putain je me fais chier. »

De nombreuses secondes s’écoulèrent. L’éternité semblait soudainement beaucoup moins attirante, car Kyle était de plus en plus convaincu qu’on lui faisait une farce, qu’il était victime de ses pérégrinations et de sa volonté d’être immortel. Quelqu’un lui jouait un mauvais tour, à l’aide d’un sortilège particulièrement redoutable.

Mais enfin, la délivrance sembla à portée de mains quand un stagiaire, au visage boutonneux et à l’embonpoint sévèrement pendant, s’approcha du jeune homme pour venir lui parler. Sa voix, mal assurée, trahissait son anxiété face à un être aussi prestigieux et illustre que le sorcier qu’il avait devant les yeux. Et même avec le bras cassé, Kyle était convaincu de dégager une aura d’indéniable majesté.

« Excusez-moi, monsieur, mais les urgences, c’est l’étage du dessous. »

« Oh. Je le savais, bien sur. Je… euh… »

« Oh, venez avec moi s’il vous plaît. Monsieur. »

Kyle suivit obligeamment le gentilhomme qui l’amena à l’étage du dessous, puis à travers plusieurs couloirs. Visiblement, il n’allait pas être envoyé aux urgences… alors peut-être auprès d’une jolie infirmière ? Il eut un sourire, et la douleur dans son bras cassé se dissipa un peu à cette pensée. S’il se concentrait, il serait sûrement capable de se soigner plus vite qu’un humain. Mais il préférait ne pas prendre le risque.

Enfin, ils arrivèrent dans une petite pièce, où le boutonneux le fit asseoir.

« Vous ne bougez pas. Vous attendez que le Docteur Romanov arrive et s’occupe de vous. »

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Mer 5 Sep - 20:04




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


13 heures déjà qu'elle était là… Soupirant Astra fit craquer sa nuque alors qu’elle finissait de remplir le compte rendu de l’opération. Enlevant son calot, elle le tendit à l’infirmière avec un sourire, avant de sortir du sas du bloc. S’étirant une nouvelle fois, elle laissa Alex, son interne s’occuper du réveil du petit Carter...

Trainant un peu des pieds, la blonde traversa le couloir de son service en souriant à ses collègues avant de prendre l’ascenseur. Soupirant à nouveau elle passa la porte battante la séparant des urgences et se rendit rapidement au comptoir ou Mathilda, la doyenne des infirmières se trouvait. La vielle femme la regarda un instant avec un regard sévère avant de lui tendre des dossiers tout en lui jetant au final un regard désolé.

Astra en avait pour au moins 6 heures de garde aux urgences avant de enfin pouvoir rejoindre son très désiré lit. Elle était là depuis 22 heures hier soir après tout. La jeune femme aimait assez les urgences toujours dans le feu de l’action. Avec chance il se trouvait que ce matin c’était Tom de garde et pas l’autre idiot d’Unwill.
Celui-ci se dirigea justement vers elle, deux gobelets dans les mains et la blonde ne put s’empêcher de chanter ses louanges alors qu’il lui apportait son thé.

« Merci mon seigneur, tu sais que je t'aime toi. »

La jeune femme avait toujours eu une relation un peu particulière avec Tom, il avait été son mentor dès le début de son internat et été très vite devenue un ami à qui elle pourrait confier sa vie, et autan dire qu’il n’y en avait pas beaucoup. Astra bu rapidement une gorgée de la boisson, se brûlant la langue au passage sous le regard exaspéré de Tom avant de se diriger vers le premier box.

Une demi-heure plus tard, la blonde avait déjà des envies de meurtre en sortant du box. Voilà peut-être la raison de son choix de spécialisation, les adultes étaient juste trop chiant comparé aux enfants en fait.

Alors qu’elle se dépêchait de signer les papiers de sortie pour cet homme et son furoncle nouvellement percé, un des nouveaux petits canetons, surnom affectif donné au nouveaux internes, apparu devant elle blanc comme la mort en se triturant les doigts. Levant les yeux au ciel la blonde plaça un sourire poli avant de l’apostropher.

« Oui ? Vous avez besoin de quelque chose ? Mmh désolé je ne me rappelle plus de votre nom »

« Oh, euh c’est, c’est Maxwell, Dr Romanov. Euh... et bien »

« Et bien ? Maxwell c’est important oui ou non ? »

« On a trouvé un homme, un jeune, il se baladait avec son bras cassé.  Euh… du coup, je l’ai mis dans un box fermé car il énervait les infirmières vu qu’il s’était perdu… Je, je lui ai dit de vous attendre vu que le Dr Chase est occupé »


Se pinçant l’arête du nez, la blonde soupira de nouveau alors que le caneton battait retraite en courant, l’internat était dur et si les gens n’avaient pas un minimum de réparti, ils finissaient bien souvent par abandonner. Regardant quelques instants la place qu’occupait l’interne, Astra se dirigea alors vers le box.

Tapant un léger coup, elle rentra dans le box clos en regardant ce nouveau patient face à elle. Jeune, plus jeune qu’elle surement un bras avec un sacré hématome sans aucun doute cassé. Attrapant le tabouret, elle s’approcha de lui.

« Bonjour, je suis le Dr Romanov. J’aurais besoin que vous me laissiez regarder l’hématome, pour voir voir si la fracture est déplacée ou non. »

Avec un petit sourire pour le patient, la jeune femme enfila une paire de gant.

love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Jeu 6 Sep - 10:20


Kyle resta un moment bouche bée, devant la jeune femme qu’il avait devant ses yeux. Blonde, le nez pointu, elle était bien trop jolie pour travailler dans le milieu médical… ou peut-être qu’en fait c’était pour ça qu’elle avait été recrutée ? Un type un peu plus machiste que Kyle avait peut-être pensé que ce serait une bonne idée de foutre une mannequin aux urgences. Quoiqu’il en soit, il était plutôt content d’y être, après les très longues minutes d’attente à l’étage supérieur.

Mais le plaisir des yeux fut vite interrompu quand il tendit son bras, grimaçant de douleur, et qu’elle se mit à jouer avec. Sans tenir compte de ses grimaces et de ses grognements, elle tâta le bras, sur et autour de la blessure. Si elle n’était pas idiote, elle verrait qu’il y avait une sérieuse fracture, et pas seulement à cause de la chute. Car oui, on avait pas « juste » poussé le jeune homme.

Rodrik et ses camarades l’avaient saisi par le col, lui avait retiré ses lunettes de soleil – les enfoirés ! – et l’avaient frappé au bras, avant de le jeter au sol à trois mètres de hauteur. C’était un véritable miracle qu’il n’ait pas été tué, ou n’ait subi davantage de blessures, dans l’opération !

« J’ai su me réceptionner pour éviter trop de dégâts. Je faisais mon sport de la journée, quand j’ai trébuché ; je marchais au bord d’un fossé, donc forcément, je suis tombé. C’est grave, mademoiselle Romanov ? Enfin, docteur, pardon ? »

Il lui adressa un sourire poli, avant de se remettre à parler. Sa légendaire et incroyable capacité à tenir un débit de paroles incessant n’avait, elle, et fort heureusement, pas été endommagée !

« Vous savez, je trouve qu’il y a un côté perturbant aux murs blancs des hôpitaux. J’veux dire, tout le monde sait que c’est fait pour apaiser, etc, mais moi j’y crois pas. Et j’vais vous dire pourquoi : parce que le blanc c’est une couleur de merde. Le vert, le jaune, le rouge, le bleu, ça c’est bien mieux ! Vivant, vif, et surtout on peut les nuancer ! Les nuances de noir ? Mon cul. Celles du blanc ? Rien que du gris déguisé ! Doc’, ça fait mal, vous pouvez m’arranger ça vite fait ? »

Il sentit alors quelque chose, et sut aussitôt qu’il allait regretter amèrement ou surkiffer cette venue à l’hôpital. Il était impossible pour lui, bien sûr, de déterminer de quel genre elle était, mais il sentit le surnaturel chez la médecin. Il eut une grimace, puis finalement décida que ça n’avait pas d’importance.

Il se mit alors à parler à voix basse, sur un ton de confidence et avec un clin d’œil appuyé :

« Eh, vous auriez pas un petit truc magique pour m’aider à me soigner plus vite ? »

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Jeu 6 Sep - 18:32




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


Faisant claquer ses gants, Astra pu très vite sentir le patient la détailler sous toutes les coutures. La jeune femme avait hélas trop l’habitude de cela et même si elle ne comprenait pas vraiment en quoi son physique importait dans son métier ça arrivait vraiment souvent. Entre ça et les commentaires sexistes sur le fait qu’une femme était bonne à retourner en cuisine autant dire que les journées de travail n’étaient pas de tout repos et que son calme olympien était souvent mis à rude épreuve.

Avec les enfants tout était différent, les préoccupations étaient totalement autres, des disputes avec les doudous,  ou alors que les brocolis étaient la pire chose au monde. C’était vraiment une chose qui permettait à la jeune femme d’arriver tout les matins avec le sourire malgré ce qui pouvait se passer en suite.

Revenant au moment présent, elle attrapa délicatement le bras du jeune homme avant de commencer à le palper en laissant de coté les grimaces du jeune homme. Elle ne pouvait faire autrement et c’est pour cela qu’Astra se dépêcha avec un petit sourire désolé. Reposant doucement le bras, la jeune, la blonde essaya alors de comprendre comment, au vu de l’angle de l’hématome, le patient avait pu faire ça.

Elle leva alors le regard vers le jeune homme qui se mit à lui raconter sa chute. Silencieusement, alors qu’elle retirait ses gants en latex, la jeune femme se rendit vite compte que malgré le talent indéniable du patient pour les mensonges, elle n’y croyait encore une fois pas une seconde.

« Vous devez être très maladroit pour ressortir d’un chute dans un fossé avec un fracture comme cela, surtout que normalement les herbes du fossé aurait du alléger votre chute. Pas d’inquiétude vous n’allez pas mourir, mais par contre, vous allez avoir le droit à un scanner. Si jamais la fracture est trop déplacée, il faudra opérer, sinon je vous poserais juste un plâtre. »

Astra se tût alors que le jeune homme reprenait son flot incessant de parole. C’était assez impressionnant et la jeune femme se demanda quand il allait reprendre sa respiration. C’était mignon, il ressemblait un peu  à ses petits patients adorés.

« Je suis assez d’accord, tout ce blanc n’est vraiment pas bon pour la santé mentale. C’est pour cela que je préfère l’étage au dessus, des couleurs, dragons, princesses et licornes, voila à quoi ressemble les murs de mon service. »

Astra lui sourit à nouveau, son regard tombant dans le sien alors qu’il lui posait une nouvelle question. Elle l’avait rapidement senti en arrivant dans le box et même si c’était faible, il n’y avait aucun doute il était une créature magique. Ce n’était pas la première fois qu’Astra en croisait à l’hôpital, c’était même plutôt courant, d’ailleurs l’un de ses petits bout du moment était un métamorphe.

« Vite fait ne va hélas pas être possible. Mais bien fait sans aucuns soucis. »

Elle le regarda alors se pencher vers elle et su très vite ce qu’il allait lui demander. Un sourire pointa alors sur son visage et elle se demanda un instant si elle allait être sympa ou non. Normalement elle évitait d’utiliser ses pouvoirs à l’hôpital par respect pour son travail. Qui plus est au vu de la fracture, il faudrait forcément une potion qu’elle n’avait pas sur elle mais chez elle.

« J’aurais, peut-être, surement même »

Pour approuver ses dires, la jeune blonde laissa légèrement sortir sa magie, ses yeux étincelants l’espace d’une seconde.

« Mais pas ici et surement pas comme ça Mr Adams surtout que je ne suis pas totalement sur de ce qu’il c’est passé et cela pourrais donc être dangereux si je n’ai pas toute les cartes en main. Donc pour l’instant perfusion pour calmer la douleur puis scanner et ensuite et bien nous verrons. » Lui répondit-elle avec un grand, très grand sourire.

Il était hors de question qu’elle utilise sa magie et ses potions alors qu’il n’y avait aucun doute qu’il lui mentait. Elle laissa donc la balle dans son camp pour qu’il réfléchisse alors qu’elle se levait et dirigeait vers la paillasse pour le perfuser.

love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Ven 7 Sep - 12:20


 « Faites gaffe avec mon bras, doc, je suis très sens... AIE ! »

Il sautilla sur place, alors que la femme lui enfonçait la perfusion sans la moindre retenue. Il ne s'y connaissait pas beaucoup en hôpital et tous ces trucs-là, mais il était à peu près persuadé qu'il n'avait pas envie du tout d'en savoir plus. Pire encore, il doutait fortement qu'on pouvait traiter les patients de manière aussi désinvolte ! Surtout quelqu'un comme lui ! Il était Kyle Adams, le meilleur alchimiste de la planète ! Le sorcier le plus vieux actuellement en vie ! L'homme qui avait vaincu la mort. Il avait fait de la prison pour ça !

Mais elle ne devait sans doute pas être au courant. Il n'avait pas vraiment vanté sur tous les toits qu'il était immortel ; il y avait veillé. Une inquiétude lui traversa alors l'esprit.

 « Attendez, attendez. Vous allez pas m'obliger à me foutre à poil pour enfiler vos tenues bizarres, si ? Par pitié dîtes-moi que non. Ce sont les seuls vêtements que j'ai, et j'y tiens beaucoup beaucoup beaucoup. »

Il fit un regard de chien battu, mais apparemment ce n'était pas nécessaire. Pour le moment, elle se contenta de le faire s'asseoir et de lui ordonner de rester calme, le temps qu'elle place correctement la perfusion. Une fois fait, elle lui injecta donc cet insidieux produit destiné à calmer la douleur, même si selon lui, c'était encore pire maintenant. Elle avait trituré son bras sans ménagement. Quelle blondasse !

Il garda toutefois ce dernier commentaire pour lui.

 « Vous vous sentez pas trop mal, à bosser ici ? J'veux dire, vous êtes quoi ? Vamp' ? Je déteste les vamp', ce sont des enfoirés. Et j'ai des problèmes avec certains d'entre eux. »

Merde, trop parlé, encore. Pas grave, noie le poisson, vite, vite ! Parle, encore et toujours ! Tente de la séduire!

 « Vous feriez une bien belle métamorphe, en tout cas. Vous vous transformeriez en quoi ? En poisson ? En insecte ? M'est avis que vous êtes pas une Néphimachintruc, sinon j'aurais déjà reçu un coup de poing. Je les aime pas trop, et eux ils m'aiment pas non plus. AIEUH ! »

Ça y est, elle avait recommencé. Pour scanner, il fallait manipuler le bras. Donc forcément, il avait bobo maintenant ! Il grimaça, car malgré le produit perfusé, il souffrait atrocement.

 « En tout cas, si vous étiez une vraie sorcière, compétente et fière, vous useriez de magie pour m'aider. Car vous seriez alors une vraie crème, à qui j'offrirais un volontiers un verre pour la remercier. Ou un café. Les lits sont pas trop mal, dans les hôpitaux. Mais, tout ça mis en perspective, je pense que vous êtes là pour compenser votre frustration de ne pas utiliser vos capacités pour aider les gens. Prenez une cape et un masque, devenez Batman ! »

Nouvelle douleur, encore. Mais qu'est-ce qu'elle voulait à la fin ? Le forcer à révéler ses secrets ? Elle ne le croirait pas.

Nouvelle douleur.

Encore.

Putain.

Okay, elle gagne.

 « Bon ok, ça va, c'pas la peine de casser davantage mon bras ! On me l'a cassé volontairement. Voilà, z'êtes contente ? »

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Ven 7 Sep - 18:24




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


Alors qu’elle préparait de quoi perfuser le jeune homme, Astra se demanda un instant comment mener la suite de cette consultation. Il n’allait surement pas lui dire exactement ce qu’il s’était passé comme ça, alors elle devait utiliser la manière forte.
La blonde n’aimait pas ça, mais elle avait besoin de savoir pour soigner au mieux.
Elle se posa de nouveau sur le tabouret mais de l’autre coté cette fois-ci pour le perfuser. Alors qu’il la regardait, Astra effectua en silence l’asepsie puis la préparation de la perfusion avant de sortir l’aiguille de l’emballage.

Levant les yeux, elle regarda l’espace d’une seconde le jeune homme avant de poser l’aiguille dans la veine, tout en maintenant le bras. Car oui comme elle s’en était doutée le jeune homme, comme la plupart des membres du sexe masculin était clairement une chochotte. Un tout petit sourire moqueur passa sur son visage alors qu’elle fixait la perfusion et commençait à la faire couler.

Il n’y avait aucun doute là-dessus au final dans n’importe qu’elle race, l’homme restait au final bien plus sensible à la douleur que la femme c’était vraiment marrant au final. Rangeant ses affaires, elle rattrapa sa plaquette et contourna le lit pour se remettre de l’autre coté alors qu’il déblatérait de nouveau à toute vitesse, il ressemblait à Nika.

« Pas d’inquiétude Mr Adams, vous pouvez garder vos vêtements, il faudra juste enlever tout bijoux ou ceinture pour le scanner. De toute façon même si vous deviez passer une chemise vos vêtements sont les votre et le resteront. »


Un SDF donc, ce n’était hélas pas rare même chez les créatures magiques, mais du coup Astra se posa de nouveau la question de sa race. Elle replaça alors la perfusion, juste pour qu’il la sente, il ne devait clairement pas l’apprécier, mais bon son travail et la santé de ses patients passait avant tout.

Il se remit alors à parler, comme la blonde l’avait espérée et elle décida donc de le laisser parler, ensuite, elle lui répondrait, mais comme cela elle allait avoir accès à un certain nombre d’information.

Astra eu très vite envie de rire alors qu’il passait du vampire, dont elle comprit bien vite qu’une partie de sa chute était du à cette race. Métamorphe tient donc, il aurait pourtant du savoir que leur magie était toujours plus animale, bestiale même. Et ce fut encore un loupé qui faillit la faire éclater de rire quand il mentionna les Nephilims, franchement elle ne leur ressemblait pas du tout non ?

C’est en pensant à tout cela qu’elle fit glisser l’appareil du scanner le long du bras cassé, qu’elle avait du allonger sous le regard noir du jeune homme, qui avait pourtant vite repris la parole. L’idiot, il osa la traiter de sorcière incompétente, apparemment il la trouvait frustrée, mais clairement des deux c’était lui le plus frustré, Astra penserait peut-être à ce patient dès plus désagréable ce soir lors de son cours de boxe tient.

Tout sourire, elle se remit à trafiquer son bras, juste par plaisir de frustration comme il le disait si bien. Ce n’était pas de la faute de la blonde si il cherchait le bâton pour ce faire battre. Et finalement, enfin tous ses efforts de silence donnèrent leur fruit, vu qu’il lui avoua  que la blessure avait été faite volontairement par un tiers. Elle releva enfin les yeux et se décida à prendre la parole, le temps que les images du scanner charge.

« Bien, parfait j’ai mes réponses, il faudrait vraiment que j’y aille plus fort pour vous casser encore une fois le bras. Désolé de vous décevoir mais je ne suis ni une vampire, ni une métamorphe ni une nephilims. »

Si là il n’avait pas compris qu’elle était une sorcière, franchement, Astra se dit qu’il n’y avait plus rien à faire.

« Quand au fait de savoir si je suis compétente avec mes pouvoirs ou non, et bien, vous auriez été un peu plus agréable j’aurais pu avancer le processus de guérison sans aucun doute. Mais comme apparemment je suis trop frustrée, je vais surement compenser en vous soignant de façon terrestre. C’est ce que vous vouliez non ? »

La jeune femme posa alors un sourire tant poli que moqueur sur son visage avant d’attraper les résultats du scanner.

« C’est tellement dommage, moi qui suis spécialisée en magie de soins ne suis surement pas assez compétente pour soigner quelqu’un de votre acabit. Pas besoin d’opération, mais vous allez avoir le droit à un plâtre très cher, avec un peu de chance il sera même rose et si vous le voulez je peux même y mettre des licornes ? »

Et devant la tête sidérée du jeune homme, Astra se demanda combien de temps elle allait tenir avant d’éclater de rire.


love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Dim 9 Sep - 10:25


Remis de ses émotions, Kyle eut un grand sourire. Cette jeune femme, pleine d'humour et surtout, pleine de vergogne, lui plaisait beaucoup ! Bon, elle se payait sa tête et il le voyait bien, et il n'avait peut-être pas estimé qu'elle serait aussi intelligente ni aussi prompt à le juger. Mais toute surprise mise à part, il en était heureux ! Il avait enfin rencontré quelqu'un, pour la cinquième ou sixième fois seulement de son existence, avec suffisamment de mordant – verbalement parlant – pour lui répondre !

Quel soulagement ! Ô joie, quelle étonnante surprise !

Il leva les bras au ciel, avant de grimacer et siffler de douleur.

Bah oui, le bras cassé.

 « Ha, vous m'avez bien eu ! Franchement, je vous félicite. Me moucher comme ça, ça doit bien faire cinquante ans que ça n'est pas arrivé. Je sais même plus qui était la dernière personne à l'avoir fait, pour tout vous avouer. Mais sachez que j'en suis heureux. Ça fait plaisir de voir que même en 2018, les gens savent parler correctement. »

Il essaya de déchiffrer les images du scanner, mais il n'y connaissait rien. A part qu'un de ses os avait une position, et une forme, assez bizarre.

 « Bon, je suis pas non plus le plus grand expert du monde, et je n'ai pour ainsi nulle connaissance des soins... particuliers, que vous sauriez offrir, mais je crois pas me tromper en affirmant que ça, c'est pas normal. Va pour le plâtre ! Rose, si possible, bien sur, avec des licornes, donc. Est-il possible d'avoir aussi un message signé par tous les enfants hospitalisés ici ? J'adooooore les enfants. En fait non, je les déteste. Mais ça leur fera sûrement plaisir, non ? De voir un type vieux de plus de deux siècles, qui n'en a pas l'air de surcroît, avec un vulgaire plâtre à licorne. »

Elle ne le croirait pas, évidemment. Personne ne croirait qu'un simple sorcier puisse avoir vécu aussi longtemps. Et c'était là l'arme la plus redoutable de Kyle. Il aimait jouer avec l'humour et surtout, noyer le poisson. Il était un vrai maître dans tout ça. Il pouvait affirmer qu'il était immortel, ou l'avait été, personne ne le croirait.

Surtout qu'il avait changé de corps plus de fois qu'il n'avait de doigts de mains et de pieds.

 « Après tout ça, je peux vous offrir un café ? Vous vous appelez comment ? Vous êtes une demoiselle fort jolie, docteur, ce serait bête de pas en profiter ! Surtout entre individus d'exception ! »

Il y allait peut-être un peu fort, et oubliait certainement qu'elle avat encore la main pas loin de son bras cassé.

Certainement. Probablement.

Assurément.

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Dim 9 Sep - 20:34




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


L’homme face à elle était sans aucun doute une créature étrange, un sorcier certes, mais pas le genre de sorcier qu’elle croisait habituellement.
Elle savait qu’elle n’avait pas été dès plus polie sur ses dernières phrases et si le chef passait par là, il n’en croirait surement pas ses oreilles mais bon, cela faisait du bien de temps en temps. Et puis au vu du sourire sur le visage de patient, cela le faisait bien rire aussi.

La jeune femme sourit à pleine dents en le voyant lever les bras au ciel et un petit rire sortit de ses lèvres alors qu’il grimaçait sous la douleur.

« Et bien ce n’était pas si difficile à faire que cela, votre débit de parole m’a grandement aidée. Une bonne éducation est la base d’un bon langage au final. Contente de vous avoir fait plaisir, je ne changerais pas ma façon de vous froisser alors. »


Si seulement toutes les gardes aux urgences pouvaient lui permettre de rencontrer des gens comme cet homme, elle changerait peut-être de service. Non, impossible qu’elle quitte ses petits bouts de choux. Mais quand même…

Alors qu’elle le regardait jeter un œil sur les scanner de son bras, elle repensa distraitement à sa phrase un peu avant, pourtant elle ne chercha pas plus loin alors qu’il se remettait à parler à toute vitesse. Heureusement qu’elle avait bu son thé avant de prendre en charge se cas, sinon son cerveau n’aurait pas put suivre le débit de parole incroyable du jeune homme.

« Non effectivement, vous voyez cette petite partie ? C’est celle cassée »


Se tournant légèrement vers l’écran, elle posa son doigt juste sous la fracture.

« Donc rose avec des licornes, mais c’est parfait ! De quoi aiguayer ma journée.  Vous êtes sur de vouloir passer par mon service ? Il n’est pas certain que vous en ressortiez vivant vous savez ? »


Elle ne put s’empêcher de rigoler face à la proposition du jeune homme, par magia, il ne savait pas dans quoi il s’aventurait.

« Mais effectivement cela leur ferait grandement plaisir, beaucoup n’ont pas temps de visite que ça. »


Sur le moment, elle laissa le jeune homme continuer son discours, pourtant la fin de sa phrase la laissa pensive. C’était déjà la deuxième fois qu’il laissait filtrer des informations sur son âge. Peu de gens, voir même pas du tout ne pourrais croire ce que ce patient disait.

Astra ne l’aurait surement pas fait elle non plus il y a de cela 2 ans. Pourtant, et heureusement qu’il y avait un pourtant, la jeune femme était tombée sur un livre d’alchimie. Un peu méfiante, Astra décida de ne faire aucune allusion au sujet.

« Voila ce que je vous propose. Les infirmières vont venir pour vous emmener faire le plâtre, il y en aura pour une petite heure. Quand vous revenez je vous prends avec moi pour un petit tour de mon royaume et ensuite, et bien il sera l’heure de ma pause et j’aurais grandement besoin d’un thé »


Astra laissa passer la pitoyable technique de drague du jeune homme avant de lui répondre.

« La politesse serait que vous vous présentiez d’abord, mais je vais faire sans hélas. Mon prénom est Astra, Mr Adams. A dans une heure sur ce. »

Sans attendre, la jeune femme quitta le box en laissant le soin à l’infirmière de s’occuper de ce patient étrange. Une heure, cela devrait passer vite, elle avait hâte de retourner en pédiatrie, même avec cet énergumène…

love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Lun 10 Sep - 15:48


Kyle ne perdit pas une miette de ce que promettait la dénommée Astra ; en vérité, il était tellement subjugué par cette rencontre qu’il ne voyait pas d’autre alternative à sa journée, voir à sa semaine. Enfin, fin de semaine, car on était déjà mercredi et il était donc impossible de profiter du lundi et du mardi. Bref. Il sentait qu’il avait réussi à faire mordre le poisson à l’hameçon, et il avait donc très envie d’en savoir davantage !

Même si la perspective de se balader au milieu d’enfants blessés et, ou, malades ne l’enchantait pas. En fait, il la redoutait même, mais il n’avait plus le choix. Il allait hériter d’un plâtre rose, de licornes, et bientôt d’autographes de la part d’enfants qui n’avaient pas beaucoup de chance. Il y avait du bon, à faire ça : il serait avec la chirurgienne. Mais il devrait se coltiner les gosses, et ne pouvait donc pas vraiment l’approcher davantage.

Il dut donc se résoudre à séduire Jessica, l’infirmière trentenaire qui s’occupa de lui mettre son plâtre. Cette dernière, beaucoup moins intéressante spirituellement, se révéla avoir un corps digne d’une actrice de film pour adultes ; un régal pour les yeux, mais hélas, et Kyle devait bien l’admettre, il trouvait ça fade. Il se contenta donc de la faire sourire, de lui promettre de passer à la voir à son appartement, puis il se laissa faire alors qu’elle lui posait le plâtre. Il dut quand même se faire un peu violence pour résister à son parfum et à son toucher, qu’elle laissa volontairement être… prometteur, disons.

N’y tenant plus, il finit par poser des questions sur la nature du travail d’Astra : l’infirmière lui répondit obligeamment, indiquant que la docteur Romanov était chirurgienne pédiatre. Il trouva cela intéressant, même s’il n’aimait pas les enfants et qu’il aurait préféré qu’elle le soigne magiquement. Il ne se risqua pas à demander à l’infirmière si la sorcière pouvait être convaincue ; il valait mieux garder ça secret.

Enfin, après un interminable temps passé à résister aux avances de l’infirmière, Kyle fut ramené auprès de la chirurgienne ; Jessica les quitta en lui adressant un clin d’œil discret, puis le jeune homme bicentenaire montra avec un grand sourire son plâtre rose fushia, avec un gros dessin de licorne dessus.

« Le ridicule ne tue pas, pas vrai mademoiselle Romanov ? Kyle Adams est un amuseur pour les enfants, maintenant ! Le début de ma nouvelle carrière. »

Pitié, non.

Très vite, il se retrouva noyé sous les rires et les griffonnages puérils. Il se détesta aussitôt pour avoir émis l’idée, pour l’avoir fait germer dans la tête de la docteur, mais il se consola en se disant qu’au moins il gagnait des points avec elle. Il ne pouvait qu’espérer gagner son estime en essayant de mettre du cœur à l’ouvrage… ce qui fut une torture de tous les instants pour lui. Il n’avait déjà pas énormément de considération pour les adultes, alors pour des mioches…

Il profita même d’une accalmie, entre deux changements de salle, pour souffler un peu. Il était épuisé par tout ça.

« Je crois que j’aurais encore préféré la tenue ridicule. Mais bon, les gamins sont ravis, ils voient un grand et illustre sorcier, c’est parfait, non ? Bon, même si personne ne sait qui je suis, évidemment. Tant pis. Allez, docteur, le devoir nous rappelle ! Dans la joie et la bonne humeur ! »

Ou pas.

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Mar 11 Sep - 12:39




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


Une fois sortie du box, Astra soupira un instant avant de faire craquer sa nuque. Elle avait une heure avant de retourner voir l’énergumène à l’intérieur, enfin, vu le regard de cette gourde d’infirmière, peut-être n’aurait-elle-même pas besoin d’y aller. La blonde se dirigea vers elle pour lui remettre sa prescription.

« Le patient a besoin d’un plâtre, le radius étant fracturé faites en un large englobant le cubitus et une bonne moitié de l’humérus. Oh et rose le plâtre, avec des licornes comme pour les petits. »
La greluche la regarda comme si une deuxième tête lui avait poussée, agacée, la jeune femme plaqua un sourire glaciale made in Russie sur son visage faisant frissonner l’infirmière.

« Un problème ? »


Non, bien sur que non, l'infirmière fila. C’est une Astra toute souriante qui retourna dans la salle des urgences, sous le regard de Tom.

« A qui as-tu fait peur cette fois ci ? »

Sans répondre, la jeune femme lui tira la langue avant de se poser derrière un ordi et de remplir son dossier. Avant même d’avoir pu rentrer le nom du jeune homme, une urgence s’annonça.
Oubliant totalement le sorcier étrange, la jeune femme enfila une blouse et des gants avant de suivre son collègue en courant vers l’entrée des ambulances.

Exactement 55 minutes plus tard et après une quarantaine de minute à s’acharner avec son collègue pour sauver l’homme, qui finalement n’avait eu aucune chance. Autant dire que c’est donc passablement de mauvaise humeur de n’avoir rien pu faire de plus, que la blonde rentra dans le box ou l’infirmière faisait les yeux doux au patient. Levant les yeux au ciel, elle croisa les bras dardant son regard sur l’infirmière qui dut le sentir car celle-ci partie au plus vite et sans demander son reste, heureusement que l'équipe de Pédiatrie n'était pas comme ça.

Se pinçant l’arête du nez avant de jeter un regard sur le plâtre de son patient, la blonde retint de justesse son rire tout en essayant de rester sérieuse. Chose qui ne marcha pas surtout quand celui-ci lui montra son bras tout content.

« Et bien heureusement que le ridicule ne tue pas, car là c’est plutôt pas mal ! Vous êtes prêt Monsieur le clown ? »

Sans attendre la réponse du jeune homme, la blonde sortie du box et se dirigea vers l’ascenseur. Une fois dedans, Astra se permis une question.

« Vous souhaitez peut-être dormir ici ce soir ? Histoire d’éviter d’autres rencontres fracassantes. Sachez que si vous en ressentez le besoin je peux me débrouiller pour vous trouver une chambre. »

La jeune sorcière n’était pas du genre à faire ça, mais là le cas du jeune homme était un peu particulier, et puis c’était un sorcier.

« Prêt ? »

Encore une fois, la blonde n’attendit pas sa réponse et poussa la porte de son service, ou les enfants qui pouvait sortir de leur chambre se trouvait regroupés dans le coin activité. Il fallu moins de deux secondes pour que les petits la remarque, puis remarque le jeune homme. Et là ce fut la fin.

Si Astra en avait l’habitude et gérait ça bien, l’homme à coté d’elle semblait clairement perdu. La jeune femme lui sourit.Décidant qu’il avait assez souffert, elle l’entraina dans une salle de consultation pour qu’il respire.

« Effectivement ce n’est pas de tout repos, merci à vous cela leur à fait plaisir. Café ? »

Elle lui devait bien ça après la torture qu’il venait de subir et puis cela pouvait être intéressant non ?

love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Mar 11 Sep - 13:32


Astra entraîna Kyle à l’écart, jusqu’à une sacro-sainte pièce destinée aux pauses des gens qui travaillaient ici. Deux vieux discutaient à voix basse dans un coin, lisant un journal qui avait certainement la même odeur de renfermé qu’eux. Du point de vue du sorcier, il n’y avait donc personne, et il prit grand plaisir à s’installer à une table, en face de la blonde. Il la laissa leur apporter de quoi boire, pour mieux la détailler. C’était peut-être un peu lubrique, un peu bizarre, mais il n’avait pas oublié à quel point il était intrigué par son côté mordant « je me laisse pas faire », qu’il adorait. Trop rares étaient les personnes comme ça.

Elle était à peu près de sa taille ; blonde, avec un joli visage et des yeux perçants ; un corps bien proportionné et plein de promesses. Kyle n’avait pas le moindre scrupule à penser cela d’elle, d’autant plus qu’il savait être capable d’atteindre son but, un jour ou l’autre. Et puis, même s’il n’y arrivait, il savait qu’il avait une porte de sortie en la personne de Jessica l’infirmière trentenaire nympho. Car oui, son physique n’était pas la seule partie très libertine de sa personne, à celle-là.

Il accepta gracieusement le café, avant de le porter à ses lèvres et de se brûler. Il le refroidit alors légèrement : c’était bien mieux.

« Alors ? J’étais comment avec les gosses ? Flamboyant, non ? Vous avez vu tous ces autographes ? Je suis couvert d’écritures de gamins malades ou en train de mourir. Et tout ça, j’y ai survécu et bien plus encore ! Par contre, je sais pas pourquoi, mais je crois que votre infirmière a mal fait son boulot. Ça me gratte. »

Il agita doucement le bras pour le prouver. Puis il se rappela soudainement d’un truc qu’avait dit la doc avant de l’emmener se noyer auprès des enfants.

« J’repense à votre proposition de loger ici pour la nuit. Alors, de un, c’est non. Je veux pas passer plus de temps que nécessaire dans un hôpital. De deux, si c’est pour que votre infirmière me rende visite en pleine nuit, non merci. Je serais bien mieux à venir la visiter moi-même chez elle. De trois… bon, ça dépend. Si vous restez à dormir avec moi, pourquoi pas ? »

Il dut parler un peu trop fort, car l’un des vieillards au fond se retourna et lui jeta un drôle de regard.

Quoi, t’as un problème le vieux ? Tu veux te taper la jeunette ? Je parie que je suis plus vieux et plus en forme que toi auprès des femmes, sale débris.

Comme s’il avait entendu ses pensées, le vieux fronça les sourcils puis se détourna. Permettant à Kyle d’arborer un nouveau sourire éclatant et de se tourner de nouveau vers la sirène russe en face de lui.

« Alors, vous ne vous servez jamais de vos dons ? Pour aucune occasion ? Jamais ? Même les plus cocasses ? Et ça vous plaît vraiment de bosser avec des gosses ? J’imagine que oui, on doit moins vous draguer là-bas. »

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Mar 11 Sep - 23:56




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


Une tasse de café dans une main et une tasse de thé dans l’autre, la jeune femme  se posa face à son interlocuteur au plâtre rose. La blonde fit glisser le café vers le jeune homme avant d’attraper sa tasse de thé et de souffler délicatement dessus tout en jetant un coup d’œil alentour.

A part un couple de personne âgé qui avait surement un membre de leur famille hospitalisé, il n’y avait personne dans la petite annexe de la cafétéria. Soufflant de la buée de son thé, la jeune femme releva enfin les yeux sur son patient et vit qu’il la détaillait sans se gêner, elle prit donc l’initiative de faire de même.

Des cheveux bruns, un peu plus clair que ceux de Nika et des yeux noisette qui reflétait à la fois un grand savoir mais aussi une espièglerie intense. L’homme face à elle était un vrai petit mystère et dire que cela ne l’intriguait pas serait mentir.
Au final c’était presque comme si ce qu’elle pouvait percevoir dans son regard ne correspondait pas à son corps. Pas qu’il soit moche, loin de là, il était bien proportionné enfin de ce qu’elle envoyait, mais il y avait un truc qui ne collait pas.

Sortant de ses pensées, la blonde sortie discrètement une petite fiole en verre, un liquide rougeâtre à l’intérieur, qu’elle posa à coté du café du jeune homme.

« Pour quelqu’un qui n’aime pas les enfants vous vous en êtes bien sortit, tenez ajoutez cela à votre café, je ne pourrais pas faire plus ici. Croyez moi, vous n’avez vu que les « gamins » malade. Ceux en train de mourir ont besoin de repos, de soin et de calme. »


La jeune femme n’aimait pas trop que l’on parle de ses petits protégés sur le ton de la plaisanterie, certains n’avait plus personne à leur coté et souffrait bien plus que les adultes. Quand il lui parla de son plâtre qui le démangeait, la blonde se dit que cela était normal mais préféra vérifier.

Se levant, elle se pencha par-dessus la table en attrapant délicatement le bras du jeune homme. Après quelques secondes, elle se remit assise et attrapa sa tasse en grimaçant.

« Si je la chope celle là, elle va voir » murmura t’elle pour elle-même.

« Elle n’est pas la meilleure c’est clair, mais sinon c’est normal, surtout avec cette chaleur.  Après avoir bu la potion je pense que le plâtre ne sera quasiment plus nécessaire » lui répondit-elle avec un grand sourire moqueur.

Il fallait clairement qu’elle chope cette infirmière et qu’elle lui rappelle que son travail n’était pas de coucher avec tous les patients canon qu’elle croisait ou alors mieux encore elle enverrait Tom.

Elle écouta alors le jeune Kyle parler et ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel en l'entendant parler de la nymphomane. Ah les hommes et leur second cerveau. Peut-être était-il juste comme les autres au final, un chouillat déçus, la blonde lui répondit.

« Pas de soucis, je préférais juste vous prévenir au cas où. Par contre cette greluche n’est clairement pas l’une de mes infirmières et vous êtes libre de vos actes avec elle. C’est bien essayé mais hélas pour vous ou peut-être dommage pour moi mais je ne suis pas elle et je ne veux pas l'être. »

Sa mauvaise humeur disparue alors que les deux personnes âgées les regardait bizarrement. Se mordant les lèvres pour ne pas rire, la blonde porta sa tasse jusqu’à ses lèvres et les trempa dans le liquide chaud en fermant les yeux un instant.

« Oh bien sur que je me sers de mes pouvoirs, j’évite juste à l’hôpital, ou tout du moins pas avec des terrestres. Je ne suis pas Dieu et je reste à ma place. Après dans l’intimité de mon appartement c’est différent. »

Astra lui sourit doucement en pointant la potion avant de reprendre.

« Les enfants sont au final moins emmerdant et plus attachant que les adultes. Clairement, c’est plus tranquille et j’évite les situations lourdingues la plupart du temps. Et vous Mr Adams que faites vous dans la vie à part rendre visite à des infirmières nymphomanes ? »

Non, elle n’était pas curieuse, mais alors pas du tout.

love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas
SORCIERIndépendant
avatar
SORCIER
Indépendant

Je suis ici depuis le : 02/08/2018 et j'ai posté : 46 messages. Je remercie : Moi
⚝ Mes Points RP : 12

Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Mer 12 Sep - 19:44


Kyle haussa les épaules ; il était bavard, extravagant, parlait beaucoup, et beaucoup de lui, mais il n'aimait pas livrer ses secrets. Surtout ceux qui conduisaient, malheureusement pour sa personne, à des problèmes avec diverses personnes. Notamment un petit groupe de vampires prêts à tout pour récupérer ce qu'ils désiraient par-dessus tout : un sorcier bicentenaire.

 « Des choses par-ci, d'autres par-là. En ce moment je rendais visite à un hôpital parce qu'on m'a cassé le bras. J'y ai d'ailleurs fait une rencontre assez étonnante, et intriguante, par ailleurs. Mais principalement, je ne fais rien de bien intéressant. Je vis au jour le jour sans me soucier du lendemain. »

Moins maintenant, même si c'était toujours vrai. Il n'aimait pas penser à l'avenir, car c'était craindre ce qu'il pouvait se passer ; or, il avait gardé les réflexes d'un immortel, à savoir ne jamais se poser trop de questions. Il prenait et faisait ce qu'il voulait, et peu importait ce que les autres pouvaient bien penser de ce qu'il faisait. Mais là...

En fait, il avait le regard perdu sur la petite fiole que lui avait donné la jeune femme. Il ne savait pas quoi en faire, car en réalité, il savait pertinemment qu'il pouvait transformer son plâtre en à peu près n'importe quoi de plus... discret, disons. Et il était à peu près certain que s'il s'y prenait prudemment, il saurait accélérer sa propre guérison. Et il y avait autre chose : il n'était pas insensible à la mort, et savoir que des enfants étaient seuls et perdus, dans l'attente d'une fin tristement trop tôt, le rendait... perplexe.

Il avait vécu pendant longtemps dans la peur de la mort, avant de s'en foutre complètement pendant deux siècles. Aujourd'hui, redevenu mortel, il réalisait beaucoup mieux ce que ça signifiait, de perdre la vie, et il se sentait étrangement proche de ces gosses malheureux. Pas parce qu'il était mourant – même si, de son point de vue, c'était pareil – mais bien parce qu'il savait qu'ils avaient sans doute très peur de mourir.

A son grand étonnement, il reposa la fiole sur la table.

 « Non merci. Ça guérira tout seul ; une leçon d'humilité pour moi. »

Il eut un petit sourire, avant de se lever. Il garda sa tasse de café dans sa main valide, puis fit signe à la docteur de le suivre.

 « Et je me sens de bonne humeur ! Allons offrir à vos enfants chéris le peu de réconfort que je saurais leur offrir. J'ai toujours été fasciné par les mourants, et je m'en sens étrangement proche. Pour des raisons personnelles. »

Il ne la laissa pas l'arrêter, si elle en avait l'intention. Il était décidé à prendre sur lui pour faire sa bonne action de l'année. Si elle l'en empêchait, il serait étrangement déçu, déjà, et en plus de ça, il se demanderait sérieusement si elle était si intéressante que ça. Il ne pensait pas se tromper en affirmant qu'elle trouverait ça gentil de sa part.

Il ne le faisait pas pour elle, toutefois, et aussi surprenant que ça paraisse. Il voulait vraiment être là, au moins pendant un instant, pour ces gamins. Même un enfoiré pouvait avoir ses bons côtés. Même Kyle avait un bon fond.

Mais juste pendant cinq minutes.

☽ —————— ☾


Être ou ne pas être ? Je choisis d'être et de ne pas être.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIÈREMembre du Lux Aeterna
avatar
SORCIÈRE
Membre du Lux Aeterna

Je suis ici depuis le : 02/09/2018 et j'ai posté : 47 messages. Je remercie : Rose
⚝ Mes Points RP : 10


Voir le profil de l'utilisateur

Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le Ven 14 Sep - 18:59




Une souris verte entre quatre murs blancs × Kyle

C'est au bord du précipice qu'on prend conscience de l'urgence de vivre...


Serrant sa tasse de thé entre les mains, la blonde regarda pendant quelques instants le liquide coloré qu’elle faisait se mouver lentement. Comme elle s’en était doutée, l’homme face à elle n’était qu’une infime partie de l’iceberg de qui il était réellement.

Astra n’était pas du genre curieuse, elle détestait les gens comme cela qui cherchaient à s’immiscer dans la vie des autres. La blonde ne demandait jamais préférant laisser l’autre venir à elle, c’était aussi pour elle une marque de confiance. Et c’est pour cela qu’Astra décida de ne pas questionner plus le jeune homme au vu de son crispement.

« Je me demande bien qui peut être intriguant de cet hôpital ? Oh je sais c’est cette très chère infirmière !  »

Un sourire moqueur apparu sur ses lèvres avant qu’elle ne replonge celle-ci dans sa tasse refroidie. Elle espérait ne pas avoir mal compris les dires du jeune homme. Il valait mieux être prudent. Ce n’était pas si souvent qu’Astra rencontrait des patients avec qui le feeling passait. Déjà car l’âge moyen de ses patient était 8 ans, mais aussi qu’elle ne laissait normalement voir que son coté professionnel.

Allez savoir pourquoi aujourd’hui était un jour différent. Au final, elle ne rencontrait pas grand monde avec qui le feeling passait. En même temps, Astra vivait quasiment à l’hôpital, En moins de trois jour elle était déjà à presque quarante heure.

Et puis quand elle n’était pas à l’hôpital, elle était soit à l’appart, au dojo, ou encore au Silver pour filer un coup de main à Nika, quand elle ne s’occupait pas de ce qu’il y avait à faire dans le coven. Bref, elle n’avait pas tant l’habitude des rencontres hors de son lieu de travail. Peut-être se gardait-elle autant occupée pour cette raison là aussi. Elle n’avait jamais été une grande sociable en comparaison de son jumeaux.

Pas qu’elle s’en plaigne, de son point de vu, il valait mieux être seule que mal accompagnée,  sa dernière relation en date lui avait prouvée.

Astra mettait un point d’honneur à faire passer sa carrière en premier pour l’instant, elle était trop passionnée par son métier pour s’emmerder par un homme ou une femme qui ne pouvait le comprendre. La blonde avait besoin de sa liberté et ne supportait pas qu’on l’en prive.

Autant dire que le dernier qui avait osé l’engueuler car il trouvait que sa place était dans la cuisine à faire à manger à Monsieur, avait volé avec ses affaires littéralement. En plus de tenir à sa liberté, la blonde défendait ouvertement les femmes. Il fallait juste éviter de confondre liberté et libertinage mais bon.

Secouant la tête, décidant qu’elle avait assez déblatérée avec elle-même, elle releva enfin les yeux et vit le jeune homme, enfin Kyle, repousser doucement la potion. Un grand sourire apparu alors sur le visage de la jeune femme et elle repris délicatement la fiole avant de la glisser dans sa blouse. Elle était contente…

C’est surprise qu’elle vit Kyle se lever et lui faire signe de la suivre. Un peu étonnée, la blonde en laissa sa tasse presque finie pour le suivre, par magia il marchait vite quand il le voulait.
Une nouvelle fois, il parla et elle sourit doucement ne cherchant pas à comprendre comment il avait pu être proche de la mort, c’était bien trop douloureux pour elle de toute façon.

« Je dois être une sorte de fée pour que vous souhaitiez y retourner ! Il est rare que des étrangers viennent, mais je vais faire une exception je suis sur que vous vous tiendrez bien face à eux. »

La jeune femme poussa une porte de sas et tendit une blouse bleu et un masque au jeune homme en souriant avant d’attraper un masque et l’un de ses calots.

« Il ne sont que trois en soins palliatif pour le moment, il n’y a qu’une seule famille qui est très présente. Oh si-il vous est possible de parler doucement ce serait le mieux, ils sont épuisés. »


Un éclair passa dans les yeux du jeune homme et la jeune femme sourit doucement.

« Ne vous inquiétez pas, ils vont vous aimer »

N’attendant pas sa réponse, la blonde rentra alors dans la première chambre ou un petit Léo qu’elle avait vu cette nuit était maintenant éveillé et l’attendait avec le sourire dans son pyjama bleu. Aucun doute elle ne changerait de métier pour rien au monde.

love.disaster

☽ —————— ☾


           
You are magic, don't ever apologize for the fire in you.
“On se demande parfois si la vie a un sens. Et puis, l'on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. N'oublie pas, tu es ma vie, mon âme...”
           
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
message posté le


Revenir en haut Aller en bas
Une souris verte entre quatre murs blancs [PV Astra]
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une souris verte !
» Entre quatre murs [Hypermusic, Pyro & Magneto]
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» Installation pour Slack sur murs de clôture
» Entre les Murs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RISING OF TWILIGHT  :: La Nouvelle-Orléans :: Mid-City :: Hôpital-
Sauter vers: